KBZ : Le Réseau KOKIN France OutreMer

KBZ : Le Réseau KOKIN France OutreMer

La rencontre.

6 appréciations
Hors-ligne
Extrait de mes essais, je serai ravi de recevoir vos avis.
Bonne lecture.

Cette semaine m'avait paru interminable. Après cinq jour de stress, je me réjouissais de ce vendredi soir qui apparaissait comme la délivrance. voilà des semaine que S. et moi attendions cette soirée. J'étais fin prêt et ça allait être ma première fois. J''entendais dans l'allée les coups de Klaxon de Y. qui s'impatientait. Y. était mon chauffeur et depuis presqu'un an il m'accompagnait dans tous mes déplacements. Malgré tous les régimes entrepris en une année de bons et loyaux service, il était resté adipeux. Grand et plutôt mignon, il était imposant et avec lui on se sentait en sécurité, mais je compris que son obésité lui avait jusqu'ici interdit toute relation amoureuse. Je finissais d'enfiler une paire de sandale en cuir noir pour compléter ma tenue pantalon en lin crème et d'un débardeur qui se mariait au brun de peau. J'attrapais mon téléphone avant de sauter à l'arrière de la grosse berline allemande. Comme toujours la musique était beaucoup trop forte et bien que dans le thème de la soirée, je n'étais pas un aficionado du Rap US. Après quelques cordiaux échanges de courtoisie, et un peu d'insistance de ma part, il finissait par baisser le son et je pouvais enfin me concentrer sur le SMS enflammé que n'allait pas tarder à recevoir S.
_"Sur le chemin de la Verge Verte, je te prends dans 20 min."
_"Je brûle d'impatience de te la faire découvrir.", répondait t'il dans la minute.

LoveStoryTeller
M.Teller

0 appréciations
Hors-ligne
La suite ...

1 appréciations
Hors-ligne
Ça commence bien et on a envie de connaître la suite. Merci de nous faire partager !
De l'amour pour tous !

6 appréciations
Hors-ligne
(...)
Après quelques dizaines de minutes, nous avons rejoint S. sur la route qui passe en contrebas de sa superbe villa nichée sous les arbres. Tout de blanc vêtu, il semblait illuminer le chemin à présent la nuit tombée. J'étais tellement excité de le retrouver pour ce qui promettait d'être une folle soirée. Pendant que nous discutions des derniers cancans en circulation dans les couloirs de la faculté de droit ou nous étudiions, le chauffeur s'engageait sur un chemin de gravier et nous sûmes que nous serions bientôt à destination. Dernier check vestimentaire avant de sortir le premier pied de la voiture. Devant l'hôtel siégeait une bande de commère pensant sans doute trouver là l'endroit ou rien ne pourrait leur échapper. Fiers et plus confiants que jamais nous traversions la foule amassée à l'entrée pour rejoindre la piste de danse. Lors de la traversée, j'avais repéré ce BG un peu ghetto. Comme les filles qui finissent toujours par choisir les mauvais garçons, je les cherchais moi aussi et ce soir là, c'est lui que je voulais. Un premier zouk, puis un second avant que cette main lourde et viril ne vienne toucher mon épaule. Je pouvais parfois faire preuve de trop de gentillesse, et ne sachant dire non, voilà que je me retrouvais accaparer dans les bras de cet ivrogne dont les vapeurs d'alcool me rendait nauséeux. C'était LUI. Mister Bad boy! Peau clair, jean baggy et casquette US. Il n'en fallait pas plus pour éveiller en moi une certaine chaleur. D'un signe de la tête il fit comprendre au mal opportun qu'il était temps de céder sa place. Il avait maintenant ses yeux dans les miens et sous ses coups de rein, la tête serrée entre ses bras, je sentais que lui aussi commençait à avoir chaud. Des gouttes de sueur perlaient sur son nez et venaient glisser dans le creux de mon cou.
M.Teller

1 appréciations
Hors-ligne
Ça prend forme... C sympa. Continue je suis suspendu a ta plume
De l'amour pour tous !

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4174 autres membres