KBZ : Le Réseau KOKIN France OutreMer

KBZ : Le Réseau KOKIN France OutreMer

Le Bisexuel Fléau ou Avantages pour les Gays?
loverfoyalais

Pour ceux qui ne le savent pas encore j'aime les sujets polémique, j'aime les petites bêtes.
Aujourd'hui je m'interroge sans juger sur la place du bisexuel dans la vie des gays?
Est-il un avantage ou un fléau?
Aux Antilles beaucoup d'hommes bisexuels ont leurs femmes et à côté leurs amants gay et je tiens à le préciser rare sont les bisexuels qui ont un amant bisexuel!
Le gay prit dans cette situation est comme la maîtresse d'un homme marié, il est le plus souvent en souffrance.
Le seul qui à l'avantage c'est le bisexuel vidé par sa femme et vidé par son amant.
Quand je dis qu'il est rare qu'il prenne un bisexuel comme lui meme pour amant,c'est parce qu'il sait que c'est pas évident d'être libre pour un bisexuel.
Alors que le gay le plus souvent seul c'est tout bénéf.
Quel est celui entre la femme marié ou non et le gay qui voit le plus souvent l'homme bisexuel n'est ce pas la femme.
Sur ce point la l'homme bisexuel est un fléau.
Sur le plan sexuel c'est pas toujours au top certain n'embrasse pas certain ont peu de temps donc c'est nu et on tire.
La ou apparaît l'avantage c'est que certain sont généreux couvrent leurs amants gay de cadeau.
Et puis la discrétion un bisexuel a intérêt a se la fermer sinon sa femme lui fera une belle scène c'est plutôt amusant ces scènes la d'ailleurs;

Qu'en pensez vous?

Dernière modification le 01-11-2012 à 20:09:58
loverfoyalais

Tu vas dans le sens que je veux c'est tres bien.
un bi en principe doit aller avec un autre bi pas avec un gay, car un gay lui ne danse pas sur deux tableaux et donc s'accroche au bi car le bi est son idéal: viril, protecteur... mais ne peut pas aimer car déjà pris par sa femme.
Et arrêtons le cirque c rare qu'un bi aime sa femme et son amant boy c du vice un point c tout.

64 appréciations
Hors-ligne
loverfoyalais, vas y doucement sur la vulgarité, évite de traiter les gens de putes (passage que jai du supprimer), merci, merci
Donnons l'exemple !!
KBZ - LE RESEAU KOKIN OUTREMER

23 appréciations
Hors-ligne
Loverfoyalais tu aimes les petites bêtes ? Dans ce cas, je crois que ma tante Bernadette doit encore en avoir dans sa maison secondaire où des touristes passent leurs vacances. Ils laissent parfois des p’tites bêbêtes en souvenirs sur la literie. XD hi hi hi !

Pour ce qui concerne le bisexuel, je ne pense pas qu’il faille le mettre dans une catégorie, d'autant plus que ces hommes vivent différemment leur bisexualité qui peut évoluer au fil du temps pour devenir hétéro ou homo.

Pour commencer, je parlerais du bisexuel "monogame" puis du "bigame".

1) Le monogame

Le bisexuel que je qualifie de « monogame » ne sort qu’avec un seul partenaire et tente de s’y consacre pleinement. Il recherche son âme sœur peu importe son enveloppe corporelle. Cet être aimé peut combler totalement ou partiellement les attentes du bisexuel. Malheureusement, la mentalité sous le soleil des Antilles fait qu’il est difficile voire impossible pour le bi d’avouer sa sexualité à sa compagne. Le risque serait qu’elle ruine ses chances auprès de la gente féminine en faisant l’amalgame homo bisex.

De plus, même s’il ose avouer sa sexualité à sa femme, sera-t-elle capable de vivre avec lui sans se demander s’il a envie de se faire sodomiser ? Est-elle capable de le regarder partir la nuit avec des amis sans avoir de doutes ? Peut-elle être épanouie sexuellement sachant qu’elle ne comblera peut-être jamais son mari ? Va-t-elle tolérer de porter la « ceinture gode » pour pénétrer son mari ?

Ainsi, le bi craignant la réaction de sa femme peut envisager un plan sexe avec un homme. Même de manière générale, il peut copuler avec un partenaire du sexe opposé à son ami(e) uniquement pour satisfaire sa frustration. Ca reste sexuel et rien de plus, ce qui peut expliquer des comportements relativement gênant comme l’interdiction de s’embrasser.

2) Le bi bigame

Le bisexuel « bigame », a tellement d’amour (ou de libido) à donner qu’il peut tenter d’entretenir deux relations dont une sera forcément moins investie. Il a besoin de la particularité des deux partenaires pour être épanouie. Etant donné que le gays est assez ouvert d’esprit et à l’habitude de vivre dans la discrétion, c’est lui qui vivra dans l’ombre, sacrifié sur l’autel de l’amour.

Toutefois, je ne suis pas d’accord qu’il faille considérer systématiquement l’amant gay comme une victime. Il y a des gays indépendants qui détestent « s’engluer » dans une vie de couple. Ils aiment les avantages de cette situation (cadeaux, sorties mémorables, fantasme du bisexuel assouvi, etc.) sans les inconvénients du couple (facture à payer, enfants à s’occuper, poubelle à jeter, serpillère à passer, recevoir belle-maman, ramasser les chaussettes sales de l’autre, préparer le repas etc...).

Si l’amant gay souffre de cette situation, il faut peut-être qu’il se rende compte que son bonheur n’est pas auprès de cet homme et qu’il existe des gays au charme patriarcal. Mais ils sont plus rares sur le marché de l’amour car très prisés.

Dernière modification le 05-11-2012 à 19:35:02
(^.^) Miaou Miaou!
loverfoyalais

Bien souvent coco chou il ne se rend pas compte!
ou trop tard lorsqu'il est out du marché de l'amour lol

23 appréciations
Hors-ligne
Dans la situation où le gay aveuglé par l'amour ne se rend pas compte que le mec bi ou homo ne comblera pas ses attentes, je pense que le pauvre est responsable de son sort.

Je n'occulte pas la puissance des sentiments qui façonne la réflexion de l'amoureux, mais ce n'est pas la faute de l'être aimé. Je ne pense pas que le bisexuel lui a mis le couteau sous la gorge ou l'a enchaîné au pied du lit.

En outre, c'est le rôle de l'entourage d'essayer de faire prendre conscience avec tact que l'issu de cette relation est désespérée. Pour ma part, si la communication ne règle pas le problème dans la relation c'est qu'il faut peut être voir ailleurs si l'herbe y est plus verte.
(^.^) Miaou Miaou!
loverfoyalais

Comme si c'été aussi facile.
Chaton tu rêves la

23 appréciations
Hors-ligne
Ta Reine n'a nullement dit que la tâche était facile. Comme disait un homme politique bien connu, "la route est droite, la pente est forte".

Il y a des personnes qui aiment jusqu'à en perdre la raison et qui sont incapables de prendre du recul sur leur relation. L'intervention d'un proche peut effectivement s'avérer totalement inefficace. Il faut reconnaître ses limites, on ne peut pas raisonner tout le monde. On ne peut sauver ses papillons qui brulent leurs ailes attirés par la lumière éblouissante et mortelle.

On ne peut qu'accompagner son ami dans le déclin amoureux. Le prince charmant devient crapaud, l'Audi devient citrouille, le gâteau devient amer, l'amour devient haine, la lumière devient obscurité. Le chagrin d'amour s'installe doucement, enveloppant son nouvel amant dans ses bras velus.

Lover...ça fait bien longtemps que ta Reine ne rêve plus...
(^.^) Miaou Miaou!
baron97

je me souviens même plus de ce que j'avais poster lool, pas trop le réflexe de me connecté avec mes identifiant, enfin ....


moi je dis que les mecs bi, pour le calme de tous doivent rester en relation intime avec un mec bi, pour le reste que le gars soit bi, ou gay, le dial ça va ....
loverfoyalais

Voila baron a résumé parfaitement ce que je pense.
Un gros bisou

23 appréciations
Hors-ligne
A vous lire, j'ai l'impression que la relation bi-gay est à sens unique alors qu'il n'en n'est rien. Pour établir une relation il faut être deux personnes consentantes trouvant l'une et l'autre un intérêt.
Certains gays ont une préférence pour les bisexuels et hétéro curieux. Je pense qu'un triangle amoureux est possible du moment que tout le monde y trouve sont compte.
Je trouve exagéré de qualifier le bisexuel de fléau à cause de mecs irrationnels, fragiles, amoureux ou je ne sais quoi d'autres. Il faut rappeler qu'il y a pas mal de gays qui entretiennent deux relations avec des hommes. Bien entendu, comme dans le triangle amoureux du bisexuel, celui qui fait l'amant doit se cacher comme un rat fuyant les projecteurs des makrels locales avides d'histoires croustillantes.

Dernière modification le 07-11-2012 à 05:44:50
(^.^) Miaou Miaou!
baron97

J'avoue les ..... personnes avident de polémique du milieu empêche de vivre tranquillement, donc au final on doit faire le sous marin ....
loverfoyalais

Chaton excuse moi mais ce n'est pas la même chose.
Moi j'ai été l'amant d'un homme marié, tu peux pas aller défier la femme, tu vois les gosses de cette dernière.
Y'a une certaine gêne, tu penses à la stabilité des enfants.
Tu veux quitter le gars mais tu penses à sa stabilité, à son ressentis.
Y'a deux jours j'ai revue la femme de mon ex, elle m'a tenu dans la rue et elle me dis "vous savez depuis que vous n'êtes plus ami avec X, il est froid avec moi moins tendre, j'aimais quand vous sortiez".
Que dire non madame c'était pas une amitié on jouait a papa et papa?
Donc délicat!
Alors qu'un gars Gay excuse moi, tu le défis y'a un certain jeu dedans.
Moi je suis claire si ton homme te trompe pour les gays c'est que tu sais pas faire ce qu'il faut alors que pour les bisexuels, tu as beau faire tu prendras tes cornes basta.
Et le bi soit disant qui reste sage qui pratique une relation apres l'autre faut arrêter même dans son regarde tu sens qu'il sauterais bien la fille qui passe en maillot moulant.
Je sais pas mais pour moi sa difère

23 appréciations
Hors-ligne
Au cours de ma vie, j’ai aussi été l’Amant d’un bisexuel marié et d’un gay. La situation était claire à chaque début de relation. On passe de bon moment ensemble, on discute parfois du conjoint qui ne se doute de rien et basta ! J’aime mon indépendance et je n’ai pas besoin d’aller défier qui que ce soit.

Je n’ai eu aucun scrupule à vivre pleinement ces moments privilégiés. Quand, l’homme et moi partagions des instants torrides ou complice à faire du shopping je n’ai pas pensé une seule fois à la stabilité des enfants, de sa compagne ou de son compagnon. On vit l’instant présent pleinement et tant pis pour le reste.

Comme je l’ai évoqué plus haut, les deux personnes doivent se mettre d’accord. Si la clarté, l’honnêteté, la pleine conscience des risques ne sont pas au rendez-vous lors de la mise au point, c’est autre chose.

Ensuite qu’entends-tu par « pour les gays c’est que tu sais pas faire ce qu’il faut » ?

Pour finir, lorsque tu évoques le regard du bisexuel qui aurait bien envie de sauter une fille, tu penses qu’il faut généraliser ? Il y a des bisexuels plus chauds que d’autres. De plus certains s’assagissent avec les années. Par ailleurs, dans la communauté gay tu sais bien qu’il y a des gays gourmands amateurs de « fesses fruit à pain » qui oublient le temps d’un « coupé décalé » qu’il y a leurs doudous qui les aiment.

Hétéro, bisex, homo, je les mets tous au même niveau… ce ne sont que des hommes et l’erreur est humaine.

Dernière modification le 07-11-2012 à 20:29:59

Dernière modification le 08-11-2012 à 19:42:16
(^.^) Miaou Miaou!
loverfoyalais

Non c'est une comédie, ce que j'ai mis la.
En faite je veux dire que si au lit tu es doué ton gars ne doit pas te tromper.
Mais sa, sa veut rien dire.
Moi je suis content pour toi si tu es un amant qui accepte sa place, maintenant moi je ne l'ai pas supporté et je suis épanouis et si mon copain à un amant et que je ne le sais pas tant mieux pour lui.
Toutefois, y'a des bisexuels et je ne généralise pas qui ne prennent pas le temps de préciser qu'ils sont mariés ou en couple et les gars après se sentent salis.
Toi c cool tu as pu savoir ta place mais c'est pas toujours simple surtout quand tu aimes fort et que tu découvres la vérité après.
Ensuite dans le cas ou je saurais que mon ami à un amant, je ne lui ferais pas un scandale, c'est mon mari qui est en couple, c'est lui qui a été mis à l'épreuve, c'est lui qui n'a pas tenu, il sera recalé.
J'aime les amants, les tentateurs pour sa et mon gars le sait je ne suis pas du tout jaloux, je le laisse faire ce qu'il veut et après il en paiera les conséquences.
J'aime mon couple et je ne souhaite a personne cette vie d'amant ou on a juste un restaurant, une queue, des fois des sous, on ne s'épanouie pas.
La je rentre chez moi je sors du boulot, il est la sa sent bon le repas, on se dispute, on rigole, on fait l'amour, j'aime sa, je ne me vois pas sans lui.
Néanmoins, Je fais du sport tous les jours je me muscle, car si un jour sa finis je dois repartir.
Un chabin sa vieillis plus vite qu'un noir, il me faut repartir en scelle lol.
Mon gars le sait il déteste l'idée et j'en rigole.
Hier je lui ai dis je me muscle pour H son cousin qui m'a demandé à sortir, il enrage, j'en rigole.
Si tous les Gays qui ne veulent pas que du sexe pouvaient rencontrer l'âme soeur se serait l'idéal.

Dernière modification le 07-11-2012 à 21:04:38

23 appréciations
Hors-ligne
Il est bien de souligner que l’infidélité n’est pas uniquement la conséquence d’une sexualité pauvre dans le couple.

Ensuite, comme je l’avais sous-entendu plus haut, s’il y a mensonge, vice de caché dans le contrat de départ il s’agit d’une autre situation. Le problème vient des « menteurs » toutes orientations sexuelles confondues.

Par contre, je ne partage pas ton avis concernant l’absence d’épanouissement de l’amant. Il me semble que cette plénitude dépend de certaines conditions (durée d’absence du conjoint, confiance, quotidien installé dans le couple, aptitude à dissimuler les preuves, nombre de makrel au km², amis complices, alibi, lieux de vie, indépendance de l’amant, etc…). Dans le meilleur des cas, le couple adultérin peut ressembler très fortement à celle du couple officiel. Le mari peut cuisinier pour son amant qui a fini son boulot, rigoler avec lui, faire l’amour, être en désaccord, l’accueillir chez lui une partie de la semaine de manière régulière…

Je ne pousse pas à l’adultère, mais ce n’est pas toujours la situation pathétique qui est décrite ici.

Pour ce qui concerne le reste de ton commentaire :
Est-ce impossible de continuer de vivre avec son compagnon sachant qu’il mene une double vie qui n’a jamais empiété sur votre couple? C’est une question rhétorique

Loverfoyalais, tu es un guadeloupéen chabin musclé de plus de 30ans. Tu es expérimenté en pratiques sexuelles, tu es un homme de conviction ayant le sens de l'humour. Ton assurance et ta jovialité participe à ton charme masculin. non?

Dernière modification le 07-11-2012 à 22:23:58
(^.^) Miaou Miaou!
loverfoyalais

Non on ne peut pas garder un homme qu'ons ait qui nous trompe, pour moi c'est non.
En ce qui concerne mon assurance, la jovialité c'est la vie qui me l'a donné ce sont mes combats qui m'ont permis de me mettre debout.
Chacun à une vie compliquée il faut savoir mettre de côté ce qui ne nous construit as et avancer

0 appréciations
Hors-ligne
Salut je suis un jeune bi de 22ans j habite dans une cite de France .c est bizarre j arrive pas avoir une relation avec un gay efemine le pir c est que je qui kif juste les mecs de cite thug comme moi
Tyron971
VIBES972

CHATON972 JE SS D'ACCOR AVEC TOI ET LOVERFOYALXX FO PAS MELANGER COCO ET ABRICOT

KBZ : slt, merci de t'inscrire au forum avant toute participation

0 appréciations
Hors-ligne
Pour ma par je dit que si quelqu’un est malheur dans une relation c a lui de partir et c pas une raison de blâmé les autres chaque individu gère leur histoire comme il veu il n’y a pas de loi qui dit que avec un bi sa finira de telle manière. Un personne peut s’épanouir dans une relation couple fidele d’autre en étant un amant d’autre avec une relation multiple ect… les bi ne sont pas un fléau tous dépend des choix et décision des personne concerné.
Moi je suis un jeune bi 21 et quand je gère une meuf ou un mec pour évité tout problème je précise que c rien de sérieux si ils veulent allé plus loin c eux moi j’ai prévenue, car je c que je ne pourrais pas me satisfaire d’un sex pour la vie. J’ai eu une relation avec un mec et une meuf (un trio) on sortait tous les trois ensemble on baisait ensemble ect… on était heureux et épanouie. Tous sa pour dire qu’une relation peut avoir divers formes et débuté de mille et une manière mais son évolution et se quel apporte dépend de la capacité des personnes concerné a faire des choix et géré les situations quel génère et non sa n’a rien a voir avec l’orientation sexuel et tout autre étiquète…

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4171 autres membres